Elections pour le Parlement européen 2014

Introduction aux élections européennes de 2014

Les élections européennes de 2014 : cette fois, c’est différent !

Les élections européennes qui se dérouleront en mai 2014 donneront aux électeurs la possibilité d’influer sur le cours de l’Union européenne en désignant 751 députés au Parlement européen qui représenteront leurs intérêts au cours des cinq prochaines années.

Quand les citoyens européens se rendront-ils aux urnes ?

Chaque État membre dispose de ses propres lois électorales et chacun décide du jour où les citoyens se rendront aux urnes au cours de la période de quatre jours comprise entre le 22 et le 25 mai 2014. Le 25 mai, les Français éliront 74 députés, les Belges 21 députés et les Luxembourgeois 6 députés. Les résultats des 28 pays seront annoncés au cours de la soirée du dimanche 25 mai.

Combien de députés européens seront élus ?

Depuis l’adhésion de la Croatie en juillet 2013, le Parlement européen se compose de 766 membres, mais ce nombre va être ramené à 751 à l’occasion des élections de 2014 et devrait rester inchangé à l’avenir. Ces députés représenteront plus de 500 millions de citoyens dans 28 États membres. Les sièges sont attribués par les traités aux différents États membres sur la base de la proportionnalité dégressive, à savoir que ceux dont la population est plus importante possèdent davantage de sièges que les pays dont la taille est plus modeste, mais que ces derniers ont plus de sièges que ne le permettrait la stricte application de la proportionnalité.

Pourquoi ces élections sont-elles différentes ?

À l’heure où l’Union européenne cherche une issue à la crise économique et où ses responsables politiques sont en train de réfléchir à quelle orientation lui donner à l’avenir, ces élections européennes revêtent une importance plus grande que jamais.

Elles permettront non seulement aux électeurs de se prononcer sur les efforts déployés par les dirigeants européens pour résoudre la crise de la zone euro et d’exprimer leur point de vue sur les plans de renforcement de l’intégration économique et politique ; mais ce sont aussi les premières élections organisées depuis que le traité de Lisbonne de 2009 a conféré au Parlement européen plusieurs nouveaux pouvoirs importants.

L’une des principales nouveautés introduites par le traité est que, lorsque les États membres désigneront le prochain Président de la Commission européenne qui succèdera à José Manuel Barroso à l’automne 2014, ils devront, pour la première fois, tenir compte du résultat des élections européennes. La nomination de ce candidat devra être approuvée par le nouveau Parlement : le Président de la Commission est, aux termes mêmes du traité, "élu" par le Parlement. Cela signifie que les électeurs ont un véritable droit de regard en ce qui concerne la personnalité qui sera placée à la tête du gouvernement de l’Union.

Cinq des treize partis politiques européens ont désigné un candidat pour succéder au Président actuel de la Commission. Les candidats pour chaque parti sont les suivants :

- PPE : Jean-Claude Juncker, ancien Premier ministre luxembourgeois et ancien Président de l’Eurogroupe ;

- PSE : Martin Schulz, actuel Président du Parlement européen ;

- Libéraux et Démocrates : Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre belge et actuel président du groupe libéral au Parlement européen ;

- Verts : le Français José Bové et l’Allemande Ska Keller ;

- Gauche européenne : Alexis Tsipras, président du parti grec SYRIZA.

La nouvelle majorité politique issue des élections élaborera également la législation européenne au cours des cinq prochaines années, dans des domaines allant du marché unique aux libertés civiles. Le Parlement - la seule institution de l’Union directement élue - constitue désormais l’un des rouages essentiels du système décisionnel européen et sa voix pèse du même poids que celle des gouvernements nationaux en ce qui concerne la quasi-totalité de la législation de l’Union.

L’ABC des institutions

JPEG

Pour plus d’information rendez-vous ici : élections parlement européen 2014

Dernière modification : 03/11/2016

Haut de page