Détachement en Louisiane d’enseignants des pays francophones

Le Conseil pour le Développement du Français en Louisiane (CODOFIL), en partenariat avec le Département de l’Education de Louisiane, le Consortium Louisianais des Ecoles d’Immersion et le Consulat Général de France à La Nouvelle-Orléans, a accueilli 47 enseignants de français à Baton Rouge pour un atelier-orientation de 4 jours. De ces 47 enseignants, 43 viennent de France, 3 de Belgique et 1 du Niger.

Ces éducateurs francophones ont participé à des ateliers intensifs et des séminaires conçus pour les préparer à vivre et travailler en Louisiane. Ces enseignants sont affectés dans des environnements d’immersion ainsi qu’en français langue seconde dans des écoles publiques et privées réparties à travers tout l’Etat de La Louisiane.
« Nous sommes ravis d’accueillir ces enseignants de l’international en Louisiane » dit le Lieutenant-Gouverneur Jay Dardenne. « Grâce à leurs compétences, nos étudiants louisianais continueront d’apprendre à parler français perpétuant ainsi le parler français en Louisiane, partie intégrante de nos cultures cadiennes et créoles. »

Le Président du CODOFIL, Dr. Bill Arceneaux a ajouté, « La Louisiane est reconnaissante à ses partenaires francophones qui continuent d’apporter leur support à nos efforts pour promouvoir et défendre notre langue et notre héritage franco-américain. »

Selon le Département de l’Education de Louisiane, en août 2012, aux niveaux primaire et collège, il y a environ 4.000 étudiants en immersion française et 21.000 étudiants en français langue seconde. Au niveau lycée, ils sont également environ 21.000 étudiants en français langue seconde soit un total de 46.000 enfants louisianais apprenant et pratiquant le français.

La Louisiane et le CODOFIL ont des accords culturels et éducatifs avec les communautés francophones de Belgique, avec le gouvernement français et les provinces canadiennes de Québec, Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Ecosse. Ces accords internationaux permettent des échanges éducatives qui maintiennent le mandat législative du CODOFIL de « préserver, promouvoir et développer la culture, l’héritage et les langues françaises et créoles. »

Dernière modification : 01/08/2016

Haut de page